émile r.?

émile r. est un proche de Georges Perec. Il est le neveu de Varda, l’amant de Debord, l’ami de Foucault, le fils illégitime de Bouchain et Cie.

Entre autre.

Le cabinet d’émile r. a été fondé par Bénédicte Mallier, architecte D.E. (C.V. 2015 en cliquant ici)

a_IMG_4187NB

Bénédicte Mallier a obtenu son diplôme d’état d’architecte en 2009 à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Bretagne. Un mémoire-recherche sur Georges Perec, intitulé « vers une architecture de l’infra-ordinaire » rédigé en parallèle de son projet de fin d’études lui permet d’allier sa sensibilité à la littérature et aux sciences sociales à une approche distanciée des processus de conception en architecture. L’œuvre de Perec la conduit à axer ses recherches sur la poésie de l’espace, la sociologie du quotidien et la question de l’usage en architecture. http://associationgeorgesperec.fr/IMG/pdf/BMallier.pdf

Les pistes ouvertes par cette première approche l’amènent à poursuivre ses recherches en thèse à l’école d’architecture de Paris-La-Villette dès la rentrée suivante au sein du LET, laboratoire de recherche essentiellement habité par des architectes et des sociologues. Nouvelle ville, nouveaux possibles, nouveaux champs méthodologiques. En marge de ces travaux de recherche, Bénédicte est alors chargée de T.D d’Introduction aux Sciences Humaines en première année de Licence à l’ENSPLV et rejoint également l’équipe de rédaction de la lettre d’information du réseau RAMAU (Réseau activités et métiers de l’architecture et l’urbanisme). http://www.ramau.archi.fr/

C’est à la même époque qu’elle rejoint le C.A de l’Association Didattica qui lui permet d’aiguiser ses connaissances, son savoir-faire et son sens critique autour des enjeux démocratiques inhérents aux domaines de l’architecture et de l’urbanisme. (http://www.didattica-asso.com/)

Animée par ces diverses approches et de plus en plus convaincue qu’une autre manière de « faire l’architecture » est possible, Bénédicte décide en 2012, au bout de deux ans principalement consacrés à une approche théorique, de mettre de côté ses travaux de recherche afin de les enrichir par des expérimentations concrètes.

Membre depuis 2005 du bureau de Payaso Loco, association d’éducation populaire basée à Pré-en-Pail en Mayenne, elle s’investit alors pleinement dans un projet de requalification d’une friche commerciale en pôle associatif d’éducation populaire dans le centre-bourg d’une commune en zone de revitalisation rurale. De cette initiative naît le Collectif 2-4. En avril 2012, elle s’y engage alors en service civique afin d’accompagner l’installation des associations dans leurs nouveaux locaux, notamment en organisant la concertation autour de l’occupation des lieux et de la nature des travaux à envisager. En avril 2013, en étroite collaboration avec les différents responsables associatifs du collectif 2-4, elle monte la première édition du festival « Habiter Là, Actions de sensibilisation à l’architecture et à l’urbanisme participatifs en milieu rural» : conférences, concertation, propositions artistiques et chantier participatif au 2-4. (http://www.2-4tea.blogspot.fr)

Ses compétences d’architecte alliées à celles de la concertation et de la gestion de projet attirent alors l’attention du Conseil de développement de Haute-Mayenne, qui l’engage pour finaliser le projet de Charte Paysagère et Urbanistique du territoire. En mai 2013, elle est alors chargée de la mise en place d’ateliers de concertation auprès de tous les publics et de la rédaction du document final (charte + fiches acteurs), puis de la scénographie et de la rédaction des contenus de l’Exposition itinérante créée pour sensibiliser les habitants et élus du territoire à ce nouvel outil. (http://www.paysagesdehautemayenne.fr)

En 2014, elle fonde Le Cabinet d’Émile R., structure professionnelle qui se propose d’accompagner la prise en compte de la maîtrise d’usage dans les projets d’architecture et d’urbanisme à travers des actions de sensibilisation, de médiation, la mise en place d’ateliers de concertation et de chantiers participatifs. Le cabinet d’Émile R. se voit notamment confier la programmation, la coordination et l’animation de la concertation pour la seconde édition d’ « Habiter là #02 », ainsi que des projets scénographiques visant à faciliter l’accès du public à des différents sujets, ou encore des missions de sensibilisation à l’architecture auprès des scolaires, centres de loisirs, etc. (www.lecabinetdemiler.com)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s